Manger indo-pakistanais à Paris - Le Jardin du Kashmir

Pour la Saint-Valentin, nous n'avions rien planifié de très fou. C'était en semaine donc nous nous sommes rapidement fixés sur l'idée qu'un restaurant sympa et proche du travail ferait l'affaire. Après tout, on se fait déjà plein d'activités au top et de cadeaux le reste de l'année. C'est donc plus dans un souci de localisation que je me suis rendue sur le site de La Fourchette, sachant que pour ce soir-là il valait mieux ne pas prendre de risque et réserver plutôt que de se casser le nez devant un spot blindé.


Contre toutes attentes, même après avoir éliminé les adresses incompatibles avec les contraintes alimentaires de Monsieur ainsi que les restaurants qui se sentent pousser des ailes avec des menus de 14 février frôlant l'indécence en terme de prix, il nous restait quelques possibilités et j'ai jeté mon dévolu sur ce prometteur Jardin du Kashmir. Au programme, cuisine indo-pakistanaise. Deux clics plus tard, c'était réservé pour 19h30 le fameux 14 du mois.


À vrai dire, je ne m'attendais à rien de particulier à part un dépaysement des papilles et ohmondieu que j'avais tort. Je me suis TELLEMENT régalée ! On a commencé le repas avec une spécialité indienne incontournable, le cheese naan, qui est une sorte de pain avec du fromage. Puis après avoir sacrément louché sur le menu entrée-plat-dessert à seulement 18€ (ça valait sacrément le détour quand même), j'ai choisi un plat portant le nom du restaurant, l'agneau kashmir avec du riz basmati. Le kashmir désignait en fait une sauce curry pimpée avec des cacahuètes et noix de cajou, une dinguerie. Et je suis obligée de préciser que l'agneau était incroyable. Vraiment.


Il fallait marquer le coup et finir sur une note sucrée me tentait beaucoup donc nous avons fini sur des glaces. Au chocolat pour ma part, forcément. Encore une fois, je n'ai pas été déçue. Pour le coup, je ne sais pas si elles étaient faites maison, ça n'était pas précisé, mais ça m'en avait tout l'air ! Une anecdote ? Au moment de les servir, la cuisinière nous dit « Pour qui était celle au chocolat ? Ne me dites pas ! C'est pour madame. Le chocolat c'est toujours pour les filles. ». Bien joué ! Et ce moment décrit parfaitement la convivialité dans laquelle on est reçu. Le propriétaire est super sympa et connaît super bien tous les plats, nous avons passé un super moment.


Finissons sur les infos pratiques si le voyage culinaire vous dit, le Jardin du Kashmir est situé au 60 rue Legendre dans le 17e et vous pouvez réserver directement en cliquant sur ce lien qui vous amènera tout droit sur La Fourchette où vous pourrez retrouver le reste des infos.



Aucun commentaire

Un petit mot ? Merci ♥